mardi 27 septembre 2011

Mon père, ce héros...

Ceci est le premier billet d'une série de billets de commande...

Des billets sponsorisés d'une étrange façon.

C'est que je dois bien à mon père une récompense pour les années qu'il a dévolues à mon éducation, prenant sur son précieux temps libre pour tenter de m'inculquer quelques principes moraux. Et aussi quelques théorèmes mathématiques, cette dernière tentative ayant eu pour effet de voir plus d'une fois voler des livres de maths à travers le salon tandis que mon père s'emportait "mais meeeeeerde, elle refuse de comprendre? C'est pourtant simple, Pythagore ! Elle le fait exprès ?!! Je te dis qu'elle le fait exprès ! Juste pour m'emmerder !", s'adressant à un interlocuteur imaginaire, tandis que le chien se carapatait sous la table, que je n'en menais pas large et que ma mère souriait d'un sourire qui signifiait laisse courir, ca va passer.

C'est qu'il râlait mon père.

Et il râle encore.

Il est le seul de ma famille proche à lire chaque billet de ce blog et il se plaint régulièrement de la présentation qui est faite de sa personne. Il m'a dit de vous le dire :
il n'est pas un vieux con...
... enfin pas que.

Je m'exécute donc.

Mise devant l'ultimatum de vous présenter mon père tel qu'il est, je m'aperçois que c'est impossible. Il est mon père. Et quoi que je fasse, quoi que je dise, c'est en tant que fille que je me positionne par rapport à lui, que je le vois, que je l'appréhende.

J'ai donc décidé de vous parler de mon père... et non l'homme qu'il est ou était. Celui, là je ne le connais pas. Je vais vous présenter mon papa tel que je le voyais enfant. Puis, je vous dirai comment il est maintenant.

Plusieurs billets.

Des billets subjectifs, des billets d'enfant sur le papa, d'adulte sur le père.

Watch out !

1 commentaire:

  1. Le père de Doudette est un être de grande qualité, pour au moins deux raisons :
    - il parle à ses heures comme un charretier devant ses petits-enfants, ce qui les réjouit, les change du vocabulaire usuel, et participe à leur éducation.
    - c'est un amateur éclairé de rugby, qui connaît les règles et la casuistique de ce sport subtil, et pour revenir à l'argument précédent, il apprend à ses petits-enfants ce que veulent dire "caramel", "tampon", "arrêt-buffet", "passe vissée", "cadrage débordement".
    Donc c'est quelqu'un de très bien.
    CQFD

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer